Mocassins, Richelieus… la mode des chaussures plates

Toute l’année et plus particulièrement durant la période estivale, les chaussures plates sont partout ! Pratiques et confortables avec des tenues plus légères, elles peuvent aussi agrémenter une tenue habillée en un instant. Lorsqu’on les porte, on a l’impression que nos pieds se reposent, mais est-ce vraiment le cas ? Découvrez-en davantage sur les chaussures plates, afin de bien les porter.

Les chaussures plates, les stars de l’été

Dès les premières chaleurs, on veut profiter des rayons du soleil sur notre peau. Avec la température qui grimpe, la transpiration dans les chaussures d’hiver provoque rapidement des sensations d’inconfort. Il était donc logique de chercher le confort des pieds à la tête… mais surtout au niveau des pieds ! Les chaussures sans talon, comme les sandales, les chaussures en toile ou encore les inconditionnelles tongs sont plébiscitées par les hommes comme par les femmes dès le printemps et surtout en été. Pour les femmes, les chaussures à lanières peuvent remonter à la cheville ou au mollet, gage de féminité et d’élégance. Pour les hommes, la chaussure bateau convainc pour son confort et sa matière robuste qu’est le cuir. Vous l’aurez compris, tout le monde a le droit à sa chaussure plate.

Le plat oui… mais quelques heures seulement ou avec une bonne paire de semelles

On a tendance à lire et à entendre que les chaussures à talons sont mauvaises pour la santé. Elles facilitent les tassements de vertèbres, fragilisent les chevilles… Bref, le talon est l’ennemi de votre pied. Mais est-ce vrai pour autant ? Contrairement à ce qu’on pourrait penser, porter du plat à longueur de journée n’est pas forcément bon non plus…. Là où une à deux heures de ballerines, de spartiates ou encore des flâneurs soulagent le talon et la voûte plantaire, des durées plus longues risquent, à terme, de produire l’inverse. En effet, qui dit chaussure plate dit semelle fine, et qui dit semelle fine dit manque d’absorption des chocs lors de la marche. Et cet amorti trop faible endommage votre pied et favorise les déformations osseuses. Alors quel type de chaussure choisir ? Selon plusieurs podologues, il est recommandé de choisir une chaussure avec un petit talon, généralement situé aux alentours de 3 centimètres. Ainsi, les chaussures comme les mocassins, les derbies ou encore les richelieus ont généralement un talon recommandé, pour être portées toute une journée sans faire souffrir vos pieds.

Mais là encore, tout dépend d’un certain nombre de critères : la robustesse de votre pied, sa morphologie, vos préférences de matières ou de hauteurs… Bref, les chaussures à porter sans limite sont avant tout des chaussures dans lesquelles vous vous sentez bien, sous réserve que vous en changiez régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *