Allaiter ou ne pas allaiter : un choix difficile et personnel

Votre premier enfant arrive dans quelques semaines mais une question vous tracasse : dois-je l’allaiter ou lui donner le biberon ? A vrai dire, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, cela dépend uniquement de vous et de vos envies. Avant de faire faire votre choix, il est important de vous poser les bonnes questions et de peser le pour et le contre de l’allaitement.

Lait maternel : quels sont ses bienfaits ?

Le lait maternel est une vraie source de bienfaits qui apporte à chaque enfant tous les nutriments essentiels à son développement. Riche en vitamines et en anticorps, il permet de procurer au nouveau-né une véritable énergie qui lui permettra d’être en forme toute la journée et de lutter contre certaines maladies infectieuses telles que le rhume. Le lait maternel a aussi l’avantage de cultiver le palais du bébé en lui faisant découvrir de nouveaux goûts et saveurs. Selon l’alimentation de la maman, le lait peut avoir un goût différent. Les papilles gustatives de l’enfant pourront être ainsi stimulées.

Durant l’allaitement, c’est le bébé qui gère son alimentation. Dès qu’il sera rassasié, il se retirera ou s’endormira. Le lait maternel est toujours à bonne température, il n’y a donc aucune préparation au préalable.

Sur le plan pratique, allaiter son enfant ne nécessite aucun matériel (biberon, chauffe-biberon…). Durant les déplacements, il n’y a rien à transporter. En revanche, lorsqu’une maman nourrit son enfant, il est important qu’elle et son bébé soient bien installés afin d’éviter les douleurs et une mauvaise tétée.

L’allaitement est un moment privilégié entre une mère et son enfant. La maman transmet quelque chose qu’elle fabrique à son bébé qui prend plaisir à le manger.

Les avantages du biberon

Les laits maternisés ont également de très bonnes vertus pour l’enfant et sont conçus selon des règlementations strictes.

Dès qu’un nouveau-né a bu de son biberon, on peut facilement voir ce qu’il a pris. Ceci permet aux parents anxieux, d’être rassurés. Avec le biberon, les heures de prise sont facilement réglables. L’enfant le réclame moins souvent que la tétée et son rythme est régulier.

L’avantage du biberon est que le père peut également donner à manger à son enfant, contrairement à la tétée où ici, seule la maman est en mesure de nourrir son bébé. Si la maman souhaite manger une chose particulière ou simplement faire un petit régime, cette dernière pourra le faire en toute tranquillité.

En revanche, il est important de choisir le bon lait maternisé pour son enfant. En effet, certains bébés n’en digèrent pas certains ou développent des allergies. Un complément en vitamines D et fluor est souvent nécessaire afin que le lait maternisé soit aussi bénéfique que le lait maternel. Vous aurez toujours le choix de l’allaitement mixte.

Quoi qu’il en soit, le choix d’allaiter ou non revient seulement à vous. C’est une décision qui vous appartient. Il est important de ne pas se laisser influencer et de faire son propre choix en fonction de ce qui est mieux pour l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *